Analyse de vos capacités budgétaires.

Analyse de vos capacités budgétaires.

L’une des étapes les moins agréables dans le cadre de l’organisation d’un mariage consiste à analyser ses capacités budgétaires. Pourtant, c’est une étape indispensable pour ne pas se laisser tenter par tout et n’importe quoi et se retrouver quelques jours seulement après son mariage à devoir de l’argent aux divers prestataires qui ont participé au bon déroulement de ce dernier. Le but est d’éviter, dès les premiers préparatifs, d’imaginer un mariage au dessus de ses moyens, cela vous évitera bien des déceptions.

Commencez par calculer votre budget global.

Pour cela, ajoutez à la somme dont vous disposez déjà l’enveloppe que vous allez pouvoir constituer jusqu’au jour J.

Cela se fait de moins en moins mais il arrive encore que certains parents tiennent à participer au mariage de leurs enfants. Si vous avez la chance d’avoir des parents généreux, renseignez-vous sur leurs capacités budgétaires afin de mieux estimer les vôtres.

A partir de l’estimation de votre budget global, estimez combien vous pouvez consacrer aux différents postes de dépenses d’un mariage :
– papeterie (faire-parts, coupons réponses, marque-places, menus et remerciements),
– alliances,
– tenues des mariés garçons et demoiselles d’honneur (robes, costumes, chaussures, coiffeur, esthéticienne, …),
– photographe et/ou caméraman,
– cérémonie religieuse (les religieux demandent très souvent quelque chose, quelle que soit la religion),
– location du lieu de réception et de la vaisselle
– décoration (fleuriste, décoration de la salle et des tables …),
– réception (traiteur, pain, boissons diverses, vin, pièce montée…),
– animations diverses (DJ et/ou animateur), etc.

Vous dépassez votre budget global ?

Dans ce cas, sachez que les principaux postes de dépenses sur lesquels vous pouvez faire des économies sont évidemment la réception (moins vous aurez d’invités moins votre réception vous coûtera chère) et la location du lieu de celle-ci ainsi que le photographe et/ou le caméraman (si vous avez recours à leurs prestations seulement pour la ou les cérémonies, civile et religieuse, vous pouvez espérer diviser votre budget alloué à ce poste de dépenses par 2 ce qui n’est pas négligeable).


Laisser un avis ?